ENSEIGNEMENT

 

Il n'y a pas de métier sans art et il n'y a pas d'art sans plaisir.

 

La T.R.A. défend que chaque personne a le droit de prendre plaisir dans son travail et donc préalablement dans l'enseignement que chacun reçois. Aujourd'hui nombreux des métiers sont des métiers d'opérateurs, appuyer sur un bouton par-ci par-là toute la journée, un travail ennuyeux, un travail inutile... qui pousse notre société à l'autodestruction.

Il est essentielle de rendre leur liberté, leur pouvoir de création et de penser et leur fierté aux différentes disciplines, sans ça, nous ne pouvons ensemble réaliser des lieux de vies beaux et durables. 

L'enseignement depuis maintenant trop longtemps néglige la passion, la curiosité et donc la qualité dans le travail. Sans plaisir dans l'étude, les personnes formées seront tristes, ne voudrons pas s'améliorer et ne feront pas du bon travail. L'architecture est essentielle car elle nous touche tous et constamment... Il est temps d'assurer la dignité de l'enseignement des arts appliqués en le réformant. Les étudiants en architecture, comme le reste de la population sont les victimes du modernisme.

La T.R.A. défend un enseignement architectural où les outils essentiels sont le dessin et la fabrication. Aujourd'hui et depuis longtemps, la CAO (conception assistée par ordinateur), un technologie nécessaire au modernisme car rapide et standardiser le plus souvent à de grave conséquences. Les projets dessinés à l'inverse du dessin à la main ne se grave pas dans nos têtes car la tête est séparé de la main. On ne pense pas à l'échelle et donc implique un faux jugements de proportions.