Rechercher

SAUVONS DE LA DEMOLITION L'HÔTEL DE VILLE DE FOSSES-LA-VILLE !


Le bourgmestre de Fosses-la-Ville veut détruire l'ancien hôtel de ville et le remplacer par un préau. La Table Ronde de l’Architecture asbl propose une alternative et encourage les fossois à émettre une demande de classement pour ce bel édifice et à ne pas se laisser faire: ce patrimoine est le vôtre et c’est aussi celui de la nation.

Quelques informations:


On connaissait la démolition ILLEGALE du kiosque à musique (classé) de Fosses-la-Ville en mars 2020… pour lequel une demande de reconstruction a été formulée par l'asbl Communauté Historia au conseil d’Etat. Pourquoi en Belgique doit-on toujours en arriver là? Les élus communaux ne peuvent-ils pas être les gardiens de notre histoire et de notre patrimoine, et non leurs fossoyeurs?

A présent c'est au tour de l'Hôtel de ville de passer à la casserole. Les pouvoirs communaux souhaitent faire disparaître le magnifique bâtiment… pour construire à la place une halle ouverte aux quatre vents et dont on peine à saisir l’utilité.




L'hôtel de ville est un bâtiment en très bon état (voir photos) qui nécessite d'être entretenu comme n'importe quel édifice ; ceux qui prétendent le contraire manquent d’honnêteté ou devraient s’acheter des lunettes.

Son architecture remarquable et sa longévité montrent qu'il est apte à s'adapter aux changements d'usages. Aujourd'hui, l’édifice abrite entre autres, les nombreuses activités associatives de la ville. Dans un contexte de pénurie de locaux et d’espace public, ne serait-il pas plus judicieux de le rénover?


Pourquoi ne transformerait-on pas l'hôtel de ville en une Maison du Peuple, un lieu de rassemblement pour tous les citoyens de Fosses-la-Ville? Restaurer cet édifice public et en faire un projet positif pour le lien social et l’attractivité de la ville ? Quel progrès ! La ville ferait mieux d’améliorer ce qui existe comme par exemple restaurer convenablement le peu de patrimoine immobilier qui lui reste (stop aux massacres s’il-vous-plaît), planter des arbres dans les espaces publics, offrir du BEAU mobilier urbain aux fossois ou même repaver les places publiques. Non seulement les fossois seraient fiers de leur commune mais les Belges viendraient en nombre admirer le travail bien fait.


Et pour finir, alors que l’écologie devient cardinale dans un monde abîmé par l’industrie de la construction, la démolition-reconstruction doit être un acte de dernier ressort, à réserver dans les cas extrêmes où le patrimoine ne peut être sauvé.


Il n'est pas trop tard !


Ecrivez au bourgmestre - Gaëtan de Bilderling - bourgmestre@fosses-la-ville.be

Ecrivez à la ministre du patrimoine et du tourisme - Valérie De Bue - valerie.debue@gov.wallonie.be


et partagez le plus possible ! Merci.


Traditionnellement vôtre,


La TRA


***



https://www.rtbf.be/.../fosses-la-ville-va-detruire-son...


Extraits de l'interview donnée par la rtbf 15/02/2022:


"Le choix assumé c’est de faire cet espace un espace aéré et lumineux", reconnaît le bourgmestre. "Le choix de l’auteur de projet est de détruire ce bâtiment. C’est vrai que c’est un parti pris. Mais quand on veut du changement, il faut savoir oser. Manifestement, patrimonialement parlant, ce n’est pas un bâtiment classé. Nous avons consulté la région et l’agence wallonne du patrimoine et il n’y avait pas de volonté franche de leur part de conserver le bâtiment" ajoute Gaëtan de Bilderling.


"A l’origine, ce lieu était déjà une halle commerciale", explique l’architecte et urbaniste à l’origine du projet. "Historiquement, c’était un espace ouvert qui permettait de faire la connexion entre la ville des chanoines, autour de la collégiale, et la ville des bourgeois, autour de la place du marché. L’idée est donc de retrouver ce lieu d’interface entre la partie haute et la partie basse de Fosses", souligne Chantal Vincent.


PS : Le texte des photographies a été traduit pour faciliter la compréhension de tous.

42 vues

Posts récents

Voir tout