projet d'embellissement pour l'ascenseur des marolles par Sean Rhine, dessin par Eugene Barin

Projets d'embellissement 2022

                        Avant                                                                                                              Après
 


Par Eugene Barin

Projets d'embellissement pour le rond-point Schuman
Le pavillon du soulagement: une lumière dans un quartier dévasté par le modernisme
Mai 2022 - Bruxelles

ET SI NOUS OFFRIONS UN BEL AVENIR AU QUARTIER EUROPÉEN A BRUXELLES ?

En février 2022, l’association belge La Table Ronde de l’Architecture (TRA) a lancé un appel à projets à sa communauté pour l'embellissement du rond-point Schuman.

Cet appel répondait à la décision de la Région Bruxelles-Capitale d’octroyer un permis pour le réaménagement de ce rond-point iconique. Le quartier européen a souffert de plein fouet de ce qu’il est convenu d’appeler « la bruxellisation », c’est-à-dire la destruction méthodique du patrimoine bruxellois et son remplacement par une architecture internationale.

Le projet retenu par la Région est actuellement en phase d’étude mais il ne répond pas aux enjeux symboliques et pratiques du rond-point Schuman : un lieu de grande fréquentation qui représente le cœur des institutions européennes.

La Table Ronde de l’Architecture a estimé que ce rond-point devait conjuguer esthétique et praticabilité ; non seulement devait-il être orné d’une architecture qui fait honneur à l’incroyable diversité des styles européens, mais il devait également être utile au grand public.

Or, quoi de plus utile, dans l’océan de béton du quartier européen, qu’un pavillon du soulagement, une toilette publique. Cela montrerait par l’exemple que le projet européen n’est pas un projet grandiloquent mais qu’il se soucie des besoins les plus élémentaires et les plus personnels des citoyens.

Et en dépit des apparences, la fonction la plus prosaïque de toutes mérite une architecture digne de ce nom, qui fasse la part belle à l’histoire de Bruxelles pour réparer les torts de la bruxellisation et montrer que l’architecture est une discipline vivante, créative et populaire.

Six propositions ont vu le jour, toutes inspirées de la richesse de l’histoire architecturale de Bruxelles.

 

  • Projet réalisé par Johan Récen, étudiant bachelier d'architecture à Stockholm, Suède.

  • Projet réalisé par John Buys, architecte à Amsterdam, Pays-Bas.

  • Projet réalisé par Edgar Linder Jegers, étudiant de 15 ans à Stockholm, Suède.

  • Projet réalisé par Herman Stinia, ingénieur civil, Berlin, Allemagne.

  • Projet réalisé par Levin Plump, étudiant de 16 ans, Hambourg, Allemagne

  • Projet réalisé par Alexander Van Tuyll, Pays-Bas


Par souci de réalisme et d'utilité publique, les règles fixées par l'association sont les suivantes:

1. Le contre-projet sera intitulé "Le pavillon du soulagement". Nous demandons de créer un pavillon sur le rond-point Schuman qui servira au rez-de-chaussée de toilette publique et dans les combles de pigeonnier.

2. Le contre-projet devra marier esthétique et construction, beauté et longévité.

3. Le contre-projet devra être enraciné dans les traditions architecturales bruxelloises et dans le climat belge.

4. Le contre-projet devra employer des techniques de construction qui ont fait leurs preuves et des matériaux naturels et locaux.

5. Nature et espace public: Le contre-projet devra préserver, restaurer et faire prospérer la végétation existante. 

DOCUMENTATIONS UTILES

Projets d'embellissement pour l'ascenseur des Marolles
Bruxelles, janvier 2022

Devenu emblématique malgré sa disgrâce, connu de tous les Bruxellois qui l’empruntent pour passer de la place Poelaert au quartier populaire des Marolles, l’ascenseur Poelaert a été inauguré en 2002 au terme d’une longue réflexion pour relier le haut et le bas de la capitale. S’il joue son rôle de liaison – quoiqu’imparfaitement car de nombreuses pannes sont à déplorer chaque année – il n’en reste pas moins une balafre dans l’horizon bruxellois qui jure avec le classicisme grandiloquent du Palais de Justice.
 
À l’étranger pourtant, de nombreux ascenseurs marient élégance et efficacité, à l’image de l’ascenseur de Santa Justa à Lisbonne.
 
La TRA a par conséquent invité ses membres à proposer des alternatives. Pas moins de dix propositions ont vu le jour, toutes inspirées de la richesse de l’histoire architecturale de Bruxelles : gothique, classique, Art Nouveau, néo-Renaissance flamande etc.